contact
téléphone

ASSEMBLÉES GÉNÉRALES DE COPROPRIÉTÉ ET PASS SANITAIRE : QU’EN EST-IL ?

Actualité Gestion Immobilière
11 octobre 2021
Assemblées générales de copropriété et pass sanitaire

La propagation toujours active du Covid-19 impacte durablement les modalités d’organisation des assemblées générales de copropriété.

Le besoin de limiter les interactions sociales avait conduit à introduire de nouvelles modalités de participation aux AGs sans obligation de présence physique. Désormais, l’intensification de la campagne de vaccination a inauguré une politique offensive de lutte contre le virus avec pour objectif la réouverture du pays, tout en minimisant les probabilités de contamination et le risque de développement de forme grave de la maladie.

Dans le sillage du discours du 12 juillet du Président de la République dévoilant le contour du pass sanitaire, les grandes organisations syndicales de l’immobilier se sont bien sûr interrogées pour savoir si cette mesure s’appliquerait à l’organisation des assemblées générales. Non sans inquiétude. Difficile de prévoir l’incidence de la mise en place du pass sanitaire sur le taux de participation des copropriétaires et l’adoption des résolutions portées aux ordres du jour. Rappelons que depuis plus d’un an, le vote de travaux ou de résolutions complexes a fait l’objet de nombreux reports de prise de décision, sine die.

Le ministère du Logement a heureusement très vite dissipé les doutes. En application de la loi du 5 août 2021, le pass est exigé dans les établissements et pour les rassemblements où le brassage du public est le plus à risque. Ni les agences immobilières, ni les AGs de copropriété ne figurent dans la liste des établissements ou rassemblements concernés.

Qu’en est-il si le propriétaire d’une salle extérieure dont l’activité principale est soumise à l’obligation de contrôle du pass (restaurants, salles municipales...) en exige la présentation aux participants d’une AG de copropriété qu’il avait accepté d’accueillir ? Dans un courrier du 29 juillet 2021 en réponse à ces interrogations, le ministère du Logement a apporté une réponse très claire : ces établissements ne peuvent exiger la présentation du pass sanitaire que « pour les activités culturelles, sportives, ludiques, festives ou pour les foires et salons professionnels qu’ils accueillent et en aucun cas pour la tenue des assemblées générales de copropriété ». N.B. : Si une offre de restauration est proposée après la séquence de l’AG en elle-même, le restaurateur devra alors exiger un pass sanitaire.

Par la Commission Syndics de copropriétés FNAIM et son Président Jean-Charles ALBANESI

Articles en lien

Nouveauté sur le site IMPÔTS.GOUV.FR

"GÉRER MES BIENS IMMOBILIERS": LA DERNIÈRE NOUVEAUTÉ DU SITE IMPÔTS.GOUV.FR

Ce nouveau service livre aux propriétaires des informations sur leurs logements tout en facilitant leurs déclarations. A terme, il simplifiera aussi le travail de contrôle du fisc ainsi que la révision des valeurs locatives pour le calcul de la taxe foncière.

Aide de 1000€

UNE AIDE DE 1 000 € POUR L’INSTALLATION DES ACTIFS

Pour accompagner les actifs, en particulier ceux qui entrent sur le marché du travail et ceux qui renouent avec l’emploi, Action Logement délivre à partir du 19 juillet une nouvelle aide, « Mon Job, Mon Logement ! » d’un montant forfaitaire de 1 000 €.

Performance énergétique

NOUVEAU DPE : CE QUI CHANGE

Obligatoire depuis 2006, le diagnostic de performance énergétique (DPE) a pour vocation d’informer le futur locataire, ou acquéreur, sur les caractéristiques de performance énergétique du logement et de permettre, ainsi, de déterminer les économies d’énergie qu’il peut réaliser en adaptant son comportement.