Bienvenue en Provence !

TOURISME Une fréquentation exceptionnelle en mars, le retour cet été de la clientèle internationale ... La saison s'annonce faste et le secteur recrute

lire l'article Arles

Ils sont revenus avec les premiers rayons du soleil. D'Ile-de-France, de Paris, de Bretagne ... Et ils sont encore plus nombreux qu'en 2019 ! On parle des touristes français revenus goûter au bonheur des terrasses, sans passe sanitaire, ni masque. "Sur les trois premiers mois de l'année, la fréquentation connait un fort rebond (+28 %) par rapport à l'année dernière, avance le Comité régional du tourisme. Au mois de mars, dans l'hôtellerie urbaine, l'activité est proche de celle de 2019". "Et avec le week-end exceptionnel de Pâques que l'on vient de passer, cela renforce notre optimisme ! Il y a longtemps que les professionnels du tourisme n'avaient pas eu un tel mois d'avril", s'enthousiasme François de Canson, son président.  

Passée la flambée Omicron, qui a plombé l'hôtellerie en janvier, l'activité touristique retrouve des couleurs, et quelques espoirs de sortir de la sinistrose. "C'est reparti d'un coup en mars !, s'étonne Danielle, jeune retraitée qui loue des meublés à Nice et à Marseille. Beaucoup de Français dans la cité phocéenne et aussi des étrangers sur la Côte. Des gens plutôt aisés d'Europe de l'Est et des Anglais!". Si Paca est restée pendant la crise - et demeure - une destination phare des touristes français (70 % d'entre eux envisagent de passer un week­end ou des vacances dans la région au printemps 2022), la clientèle internationale avait, elle, fondu comme neige au soleil. Et pour cause, depuis le début de l'année, les arrivées aériennes internationales ont accusé une baisse de -45% par rapport à 2019. Mais elle aussi, revient !  

 

Réservations : + 20 %  

"Dès ce week-end, on a vu des Belges, des Suisses, des Allemands. Avoir une clientèle européenne dès Pâques, c'est très prometteur. Les réservations sont en hausse de 20 %. Tous les clignotants sont au vert !"  

Si l'hôtellerie n'a pas encore retrouvé le niveau de 2019, "pour les six prochains mois, les réservations sont très supérieures à celles de l'année dernière". La crise du Covid a modifié les habitudes et la reprise de 2022 pourrait offrir une nouvelle donne dans ce secteur qui représente 13 % du PIB régional et quelque 20 milliards d'euros de recettes. Jusqu'en 2020,  "tout le monde pensait que le tourisme était une rente et puis d'un coup, plus rien !, rappelle François de Canson. On s'est tout de suite mobilisé (notamment avec la campagne de communication nationale On a tous besoin du Sud !) et nous avons réussi à compenser avec une clientèle française, qui a redécouvert la région, vu qu'elle pouvait trouver, grâce à la montée en gamme, ce qu'elle allait avant chercher ailleurs. Et on l'a fidélisée : en 2020, elle était venue une semaine. L’an dernier, c'était plutôt quinze jours". L’autre bonne nouvelle, c'est le "retour en force" des Américains, Canadiens et Européens du Nord attendus en masse cet été.

"Entre les Français qui reviennent et l'engouement sur les réservations que l'on voit de la clientèle internationale, on a tout pour avoir une saison exceptionnelle", assure François de Canson. Ou presque. Mal payés, aux horaires discontinus, aux jours de repos perlés, les métiers du tourisme souffrent d'une telle mauvaise image que la pénurie de personnels pourrait aujourd'hui mettre en péril la filière. Selon un rapport de la Dares, 237 000 employés ont quitté le secteur de l'hôtellerie-restauration entre février 2020 et février 2021 alors que le secteur en gagnait 50 000 par an avant la crise. "Beaucoup ne peuvent pas assurer deux services faute de personnel, alors que la clientèle est là. Cela pourrait clairement dégrader notre image !, déplore le président du CRT. Là encore, on a appuyé sur le bouton!". Charte de bienveillance pour revaloriser ces métiers - "Les professionnels ont compris qu'il fallait qu'ils fassent un effort" - et un site unique qui recense 8 500 offres d'emploi à pourvoir au plus vite ...

 

A.D.

La Provence – 23/04/2022

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Le territoire d’Aix-Marseille-Provence conserve sa dynamique sur le marché locatif et l’investissement (JLL)

Publié le 21 juillet 2022 Par Business Immo

Optimisez votre visibilité digitale pour booster votre activité

Assistez au Webinar co-animé par Martin PAILLET, Anaig NOUVEL et Antoine AMANT.

Par Business Immo

Sobriété énergétique : Élisabeth Borne fixe un cap aux chefs d'entreprise

Publié le 30 Août 2022 Par Business Immo

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...