Conjoncture : la région poursuit sa reprise

Et ce, malgré les incertitudes géopolitiques et sanitaires, malgré aussi la crainte d’un "atterrissage" économique.

lire l'article Économie en Provence

Nous avons dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur une industrie dynamique revenue à la situation d'avant-crise, un secteur des services encore aux portes de cette reprise (car l'événementiel est pénalisé, NDLR), et une visibilité partielle dans le secteur de la construction, avec des signaux positifs en fin d'année dernière." Ainsi résumait hier matin Eric Sella, adjoint au responsable des affaires régionales Provence-Alpes-Côte d'Azur de la Banque de France, le point de conjoncture mené dans les locaux de la prestigieuse institution, avec le concours de la Chambre de commerce et d'industrie Aix Marseille Provence (CCI AMP).  

Dans la plupart des secteurs en effet, la reprise se fait sentir, malgré la crainte d'un ralentissement dans les mois ou années à venir. "Les projections pour la France prévoient un atterrissage relativement en douceur jusqu'en 2024, où le pays retrouverait une croissance relativement faible, à 1,5%, trop faible au regard de la dette", notait ainsi Jean-Christophe Ehrhardt, directeur régional de la Banque de France.  

Parmi les sujets de préoccupation qui apparaissent comme des freins à la reprise, tant nationale que régionale, l'instabilité géopolitique et la hausse de l'énergie qui pourraient encore en découler, l'incertitude sanitaire, les difficultés à recruter et s'approvisionner, mais aussi et surtout l'inflation.

"Le pic d'inflation n'est pas encore tout à fait au niveau de 2008, mais la bosse est clairement plus haute qu'escomptée et ce sera plus long que ce qui était initialement craint ou espéré", a reconnu Jean-Christophe Ehrhardt. Corollaire : la Banque de France estime grâce à ses travaux de prospective que la hausse des salaires moyenne dans l'Hexagone cette année sera autour de 6%.  

Plus localement, l'élu de la CCI AMP Maurice Wolff a, quant à lui, analysé la conjoncture métropolitaine sur la base d'une enquête réalisée auprès des adhérents de la chambre consulaire : "Concrètement, nous observons ici un retour au niveau d'avant-crise. Mais ceux qui n'y sont pas, ce sont les hôtels, cafés et restaurants."

Autre point souligné : "Nous avons sondé plus de 500 chefs d'entreprise, l'indice de confiance est descendu à 72 % au quatrième trimestre 2021, contre 82 % lors de l'enquête précédente, soit une baisse de presque dix points. Il y a bien eu un rebond en 2021, mais 2022 va être un atterrissage." Et Maurice Wolff de conclure : "il faut espérer qu'il n'y ait pas de phénomène d'attentisme dans notre économie régionale et nationale.".

 

REPERES

La plupart des secteurs affichent des chiffres haussiers en 2021, rattrapages de 2020. L’industrie régionale affiche ainsi +20 % d'investissements en 2021.

 

La Provence - Marguerite DÉGEZ

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Le territoire d’Aix-Marseille-Provence conserve sa dynamique sur le marché locatif et l’investissement (JLL)

Publié le 21 juillet 2022 Par Business Immo

Optimisez votre visibilité digitale pour booster votre activité

Assistez au Webinar co-animé par Martin PAILLET, Anaig NOUVEL et Antoine AMANT.

Par Business Immo

Sobriété énergétique : Élisabeth Borne fixe un cap aux chefs d'entreprise

Publié le 30 Août 2022 Par Business Immo

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...