contact
téléphone

Aix : la transformation du parc Saint-Mitre se poursuit

L'ACTUALITÉ
20 mai 2021

La Provence
Publié le 13/05/2021
Par Aurélie Féris-Perrin

©La Provence - PHOTOS A.F.-P. - Un nouveau bassin a été créé devant le théâtre Nô offert en 1992 à la municipalité et transféré de l'école des arts au parc Saint-Mitre en 2015. Un canal est en cours de création.

 

La deuxième phase de l'agrandissement du jardin japonais est en cours tandis que le reste du parc va également être largement remanié

Les six hectares du parc Saint-Mitre qui relie les quartiers Saint-Mitre et Jas de Bouffan sont en train de changer de visage.

 

En janvier, la Ville avait ouvert les "hostilités" en plantant deux mini-forêts urbaines basées sur le principe d'une forêt Miyawaki. Ce botaniste japonais expert en biologie végétale et professeur à l'université nationale de Yokohama a élaboré et mis en pratique la méthode de reforestation "senzaï shizen shokysei" soit la végétation potentielle naturelle. Le principe ? Mélanger sur un mètre carré trois strates bien connues des botanistes : canopée, arborescente et arbustive. "Ce genre de plantations permet de créer cent fois plus de biodiversité", expliquait Simon Melling, paysagiste à la direction des espaces verts en janvier. Deux pôles ont donc reçu au total près de 1 500 plantations d'arbres dans le parc : un premier sur environ 150 m² près du théâtre Nô et le second près de l'arboretum sur 350 m².

En haut du parc, le jardin japonais prend une dimension toujours plus importante. Le service des espaces verts a lancé en effet la deuxième phase des travaux après l'inauguration de ce jardin appelé "Un air de Kumamoto" l'été dernier.

 

De l'eau, de l'eau

On peut désormais voir la création d'un canal qui part du bassin situé à côté de l'entrée sud du parc et finir sa course dans un second bassin d'environ 100 m² en passe d'être terminé. Il est déjà en partie végétalisé. Un pont en bois a été construit pour passer au-dessus de ce nouveau canal. Ce jardin japonais qui a encore connu de nombreuses plantations s'étend désormais sur 6 500 m². Enfin, une représentation miniature du mont Komezuka (il a la forme d'un bol inversé) est également à découvrir.

Le pyracorde (le jeu en forme de toile d'araignée) a été enlevé de son espace initial (un pin sylvestre a été planté à sa place) pour être transféré fin mai plus bas dans le parc avec une structure totalement neuve. D'ici, deux à trois semaines, les barrières qui sécurisent les lieux des travaux devraient être ôtées pour rendre ces espaces au public.

Plus bas, l'autre canal qui traverse le jardin et était depuis de nombreuses années asséché a été remis en eau. Des plantes aquatiques et des poissons devraient y être mis. Des terrasses en bois doivent être positionnées autour du canal. Enfin, le bassin non loin de la maison de maître doit également être remis en eau l'an prochain.

Le mobilier urbain doit être remplacé cette année et de nouvelles plantations sont encore prévues un peu partout dans le jardin dans les mois à venir.

 

L'an prochain, l'aire de jeux des tout-petits sera rasée et remplacée par un espace détente avec tables, banquettes et bancs. Une nouvelle aire la remplacera, située juste en dessous de celle existante et clôturée. De grandes tours en bois seront installées au milieu des arbres avec des plans inclinés et des filets afin de passer dans les airs mais en toute sécurité d'un espace de jeux à l'autre.

Articles en lien

RECRUTEMENT

Mai 2021

Aix - Bars, cafés et restaurants : rouvrir mercredi mais à quel prix

La Provence Publié le 16/05/2021 Par Caroline Richard

Immobilier locatif : le « clé en main » est-il une bonne solution ?

Les Echos Publié le 14/05/2021 Par Delphine Iweins