contact
téléphone

Aix : le groupe Figuière lance deux programmes tertiaires près du noyau urbain

L'ACTUALITÉ
31 mai 2021

Les NOUVELLES PUBLICATIONS
Publié le 31 mai 2021
Par William Allaire

Le groupe Figuière a obtenu les sésames pour développer deux programmes de bureaux sur des sites nichés près des axes de transport, en lisière du centre-ville d’Aix-en-Provence.

 

Groupe Figuière - Conçu par l’agence CFL Architecture, le programme baptisé « Patio Cézanne » se développera sur près de 5 800 mètres carrés de plancher.Le groupe Figuière vient d’obtenir les permis pour réaliser deux nouveaux programmes tertiaires à Aix-en-Provence. Ils ont pour point commun d’être situé en lisière du noyau urbain, près des axes autoroutiers.

Le premier baptisé « Espace Floralies » devrait voir le jour au second semestre 2022 sur le chemin éponyme situé dans le prolongement de la sortie d’autoroute Aix-Centre (A51), à un jet de pierre de la gare routière. « Cet écrin de 1 230 mètres carrés (R+2 avec 30 places de stationnement) conçu par l’agence ATC Architecture sera proposé à la vente ou à la location à des TPE, des PME et des professions libérales désireuses de s’installer près du centre-ville », précise Pierre-Laurent Figuière, président du groupe immobilier aixois. Fort d’un excellent taux de pré-commercialisation (80 %), le promoteur compte lancer les travaux au mois de septembre.

 

Patio Cézanne

Le second projet a pour décor l’avenue Malacrida, près de la sortie de l’autoroute A8 (Aix-Nice) dans le quartier du Val Saint-André. Conçu par l’agence CFL Architecture, ce programme baptisé « Patio Cézanne » se développera sur près de 5 800 mètres carrés de plancher. « Il comprendra deux bâtiments R+3 reliés entre eux autour d’un patio central surmonté d’une terrasse paysagère avec deux niveaux de parking en sous sol », indique le promoteur. Les locaux classés ERP (Equipement recevant du public) seront eux aussi proposés à la vente ou à la location à des structures avides de vivre près des aménités citadines. Une proximité qui se répercute sur le niveau de loyers : à 250 euros le mètre carré HT HC en moyenne (hors parking), ils sont bien plus élevés que les loyers prime du pôle d’activités d’Aix (175 euros/m2 HT). Une gamme de prix qui ne semble pas décourager les candidats utilisateurs : quelques semaines après la lancement de la commercialisation du programme, celui-ci affiche un taux de réservation de 40 %.

Les travaux de construction devraient démarrer au premier trimestre 2021. Ils seront précédés par la démolition des deux maisons situées sur l’emprise du projet.

Articles en lien

Aix-en-Provence : Nep Tech révolutionne le transport maritime de passagers

La Provence Publié le 28 mai 2021 Par Laure Gareta

Le Technopôle de l'Arbois à Aix, la pépite cleantech du territoire

La Provence Publié le 23 mai 2021 Par Marie-Cécile Berenger

Immobilier : comment investir dans des SCPI à moindres frais ?

Le Monde Publié le 24 mai 2021 Par Aurélie Fardeau