contact
téléphone

Le Technopôle de l'Arbois à Aix, la pépite cleantech du territoire

L'ACTUALITÉ
28 mai 2021

La Provence
Publié le 23 mai 2021
Par Marie-Cécile Berenger

©La Provence - La zone d'aménagement concertée du Domaine du Petit Arbois s'étend sur près de 75 ha, dont 6 ha seulement constructibles. Une pinède préservée, un véritable poumon vert. 40 000m² de bureaux et labos de recherche y sont déjà installés. - PH. SERGE MERCIER

 

L'outil métropolitain dédié à l'environnement fête ses 20 ans et voit plus grand

 

Pas toujours très connu du grand public et parfois même des collectivités régionales, le Technopole de l'Arbois, créé en 2001 et qui fête cette année ses 20 ans, se positionne pourtant, selon l'étude de l'association des science parks IASP (International Association of Science Parks and Areas of Innovation) publiée en 2020, comme le 4e Technopôle mondial dans le domaine des cleantech, derrière Perth, Berlin et Boston. 

 

"C'est en effet ici que se développent les innovations de demain qui vont permettre de protéger la planète", assure Roger Pellenc, le président du Technopôle de l'Environnement Arbois-Méditerranée, un projet d'aménagement et de développement économique du territoire tourné vers la création, l'accueil d'entreprises innovantes et de laboratoires de recherche dans le domaine de l'environnement. Ce qui nous a fait connaître au niveau international ? "Ce sont en fait toutes nos participations au CES de Las Vegas. Vous savez, historiquement, le Technopôle de l'Arbois, a été le premier en France à être dédié à l'environnement."

 

Plafond de verre

La présence d'un tissu de laboratoires de recherche (Amu et CNRS) tels le Cerege (Centre européen de recherche et d'enseignement des géosciences de l'environnement) ou le Collège de France ont été les locomotives du projet métropolitain.

 

"La volonté politique de l'époque était de créer le petit frère de celui de Sophia Antipolis sur l'ouest des Bouches-du-Rhône dédié à l'environnement,confie Frédéric Guilleux, le directeur de la pépinière Cleantech. Avec les Grenelles de l'environnement, la COP 21, toutes les réglementations et lois et tout ce que la problématique du réchauffement climatique a mis en avant, on s'est aperçu que l'on avait ici à Aix un outil formidable depuis quelques annéespour traiter du sujet et on a commencé à s'y intéresser."

 

Avec la loi Mapam, le Technopôle de l'Arbois devient une direction de la Métropole Aix Marseille Provence rattachée au territoire du Pays d'Aix et crée en 2017, grâce à l'investissement de son président Roger Pellenc, fondateur du groupe éponyme et maire de Pertuis, la pépinière Cleantech. "Un outil d'aide à la création de start-up innovantes, plaide Frédéric Guilleux, qui a révolutionné le fonctionnement du Technopôle. Chaque année, elle produit en moyenne 15 pépites. Quand on l'avait créée, elle faisait 900 m² et à la fin de l'année elle en fera 4 000."

 

Quid de l'avenir ? 40 000 m² de bureaux et de labos de recherche publique sont déjà installés sur le site de l'Arbois. Restent 20 000 m² encore à développer. Faute de moyens supplémentaires, le Technopôle a peut-être atteint son plafond de verre, alors qu'une étude de Rétis (réseau français des acteurs d'accompagnement de l'innovation sur les territoires) précise que l'outil métropolitain a la capacité de créer 100 à 200 emplois par an, attirer 15 à 20 nouvelles start-up et faire émerger 5 nouveaux cleantech champions par an.

 

Roger Pellenc et son équipe ont engagé une réflexion avec les collectivités partenaires pour aller plus loin et peut-être devenir le leader mondial des technopôles cleantech. Bref, y a plus qu'à...

Articles en lien

Immobilier : comment investir dans des SCPI à moindres frais ?

Le Monde Publié le 24 mai 2021 Par Aurélie Fardeau

Immobilier locatif : le « clé en main » est-il une bonne solution ?

Les Echos Publié le 14/05/2021 Par Delphine Iweins

Aix : le groupe Figuière lance deux programmes tertiaires près du noyau urbain

Les NOUVELLES PUBLICATIONS Publié le 31 mai 2021 Par William Allaire