contact
téléphone

LES VISITES IMMOBILIÈRES ET LES DÉMÉNAGEMENTS SONT AUTORISÉS PENDANT LE TROISIÈME CONFINEMENT

L'ACTUALITÉ
24 mars 2021

BFM Immo
Publié le 20 mars 2021
Par Diane Lacaze

©Mychele Daniau - AFP ©BFM Immo 

 

Depuis samedi 20 mars, 16 départements sont soumis pour au moins quatre semaines à de nouvelles restrictions. Mais ce nouveau confinement est plus souple que les précédents en matière d'immobilier.

(BFM Immo) - Un tiers des Français se réveillent samedi 20 mars sous un confinement d'un nouveau genre. Depuis minuit, 16 départements sont soumis pour au moins quatre semaines à ces restrictions, bien plus légères que le premier confinement national d'il y a tout juste un an: les 8 départements d'Ile-de-France, les 5 des Hauts-de-France, la Seine-Maritime, l'Eure et les Alpes-Maritimes. Soit 21 millions d'habitants, dont les 12 millions de la région parisienne, poumon économique du pays.

Confinement plus souple qui autorise notamment les visites immobilières, avec tout de même quelques contraintes à respecter. Si les agences immobilières restent, elles, fermées, le ministère du Logement confirme à BFM Immo que "les visites immobilières sont autorisées pour les résidences principales". Le ministère ajoute que les visites sont autorisées "dans un périmètre géographique qui reste à préciser (possiblement 30km autour des limites du département)".

Lors du premier confinement (17 mars au 11 mai 2020), les visites immobilières étaient interdites. Pour le deuxième (du 30 octobre au 15 décembre), elles étaient interdites dans un premier temps. Le Premier ministre Jean Castex avait ensuite précisé les modalités d'un déconfinement progressif. Ainsi, à partir du samedi 28 novembre, les visites de logements avaient pu reprendre.

 

Déménagement sans limite de distance

Evidemment, lors de chaque visite, l'agent immobilier et les particuliers devront respecter les gestes barrières et le protocole sanitaire qui était déjà en vigueur: un nombre limité de personnes au même moment dans le logement, maintenir les fenêtres ouvertes… La Fnaim les résume sur son site ici.

Concernant les déménagements, là également, il y a une certaine souplesse. Ainsi, le ministère nous précise qu'il y a une "dérogation au confinement pour les 'déplacements liés à un déménagement résultant d'un changement de domicile et déplacements indispensables à l'acquisition ou à la location d'une résidence principale, insusceptibles d'être différés'". Le ministère ajoute que cette dérogation est "sans limite de distance".

Articles en lien

Aix-en-Provence : Iter, plus de trois milliards de retombées économiques régionales

La Provence Publié le 22 mars 2021 Par Laure GARETA

Le Simi lance Simi City

Business Immo Publié le 11/03/2021

Le marché des bureaux se projette dans l'ère de l'après-Covid

LES ECHOS Publié le 23 mars 2021 Par Eugenie Deloire