contact
téléphone

POUR L'INSTANT, LA CRISE SANITAIRE ET LE TÉLÉTRAVAIL NE BOULEVERSENT PAS LE MARCHÉ DES BUREAUX

L'ACTUALITÉ
8 juillet 2021

BFM IMMO
Publié le 2/07/2021
Par Marie Coeurderoy édité par J.L.D. - ©2021 BFM Immo

© BFM IMMO - La Défense près de Paris (©AFP)La Défense près de Paris (©AFP)

 

Au premier semestre, la demande à l'achat reste forte et les entreprises recherchent des bureaux plus grands, selon le dernier baromètre de BureauxLocaux.

 

(BFM Immo) - Et si la crise sanitaire n'avait pas vraiment eu les effets attendus sur l'immobilier de bureaux? La demande est bel et bien revenue à son niveau d'avant-crise et les entreprises recherchent même plus grand qu'avant. Le bilan du premier semestre de BureauxLocaux, que vous dévoile ce vendredi matin BFM Business, va à l'encontre de tout ce qu'on pouvait anticiper. Le site peut s'appuyer sur une base de 50.000 annonces et 400.000 recherches.

 

Ainsi, en Ile-de-France, la recherche de bureaux a progressé de 11% au cours des six premiers mois de l'année (par rapport à la moyenne 2020), revenant ainsi à son niveau d'avant la crise sanitaire. Et c'est bien le "quartier central des affaires" (QCA) qui concentre toujours la plus forte demande (+25%, toujours par rapport à la moyenne de l'ensemble de l'année dernière).

 

"On est reparti comme avant", constate ainsi Sophie Desmazières, présidente de Bureauxlocaux, qui était invitée sur BFM Business ce vendredi (voir son interview complète ici).

 

D'ailleurs, chose surprenante, la surface des bureaux recherchés a nettement progressé. On est passé de 155 m² en 2019 avant la crise à 174 m² au premier semestre 2021. Contrairement aux quelques très grandes entreprises qui vont sans doute réduire la taille de leurs bureaux, de très nombreuses PME, elles, voient plus grand. Télétravail ou pas, ces PME veulent pouvoir accueillir leurs salariés à tout moment. Et dans des espaces collaboratifs qui nécessiteront de fait plus de m².

 

Un "besoin de se retrouver au bureau"

Ces entreprises n'ont visiblement pas peur de s'engager. Alors que la demande à la location est stable, celle à l'achat progresse de 47% à Paris au premier semestre (par rapport à la moyenne 2020). Seules évolutions attendues qui semblent se concrétiser, l'attrait grandissant pour la deuxième couronne parisienne et la dynamique des villes moyennes en régions.

 

"On a besoin de se retrouver au bureau". Et "pour être ensemble, on n'aura pas besoin de moins de mètres carrés. Et ça, c'est vraiment une surprise car on a tous dit le contraire", souligne encore Sophie Desmazières.

Articles en lien

Rencontres économiques d'Aix : "Tous les indicateurs économiques sont au vert" (Bruno Le Maire)

La Provence Publié le 04/07/2021 Par Geneviève Van Lède

Des bureaux «dans» la nature, en plein centre-ville à Paris

le Figaro Immo Publié le 3/07/2021 Par Guillaume Errard

A MARSEILLE, UN IMMEUBLE DE BUREAUX DEVENU CITÉ ÉPHÉMÈRE POUR ARTISTES

BFM IMMO Publié le 20 juin 2021 Par LaVieImmo.com - ©2021 BFM Immo