contact
téléphone

Sarah Lavoine installe toute sa Maison à Aix

L'ACTUALITÉ
13 octobre 2021

Sarah Lavoine installe toute sa Maison à Aix

La Provence - 12/10/2021 Par Agathe Westendorp

Sarah Lavoine installe toute sa Maison à Aix

Elle a créé une couleur mais aussi un art de vivre. Une rencontre inspirante...

 

Elle a posé ses valises en haut du cours Mirabeau à Aix-en-Provence, et avec elles des fabuleuses idées de déco pour toute la maison. Sarah Poniatowski, c'est bien sûr un style que l'on reconnaît entre tous, ambiance cosy et couleurs sophistiquées -le fameux bleu Sarah- tout en élégance. En à peine huit ans, l'architecte d'intérieur a su se bâtir un nom précieux et un univers aux lignes pures et chics. Sur 120m², la boutique invite le visiteur comme dans une maison, avec salle à manger, salon et prêt-à-porter... On y retrouve les intemporels Maison et la toute nouvelle collection baptisée Récréation. Canapé, coussins, vases, luminaires et vaisselles : on a envie de tout changer pour rentrer dans l'automne. Une rencontre tout en douceur dans son nouvel antre provençal.

 

Quels sont vos liens avec le sud ?

Sarah Lavoine : J'ai beaucoup d'amis et j'aime cette idée de partir loin de Paris. Cela fait longtemps que j'avais envie d'ouvrir une boutique à Aix-en-Provence. L'immeuble est très beau, la façade aussi. Je suis très attachée à l'esthétisme et c'est un endroit fort joyeux avec les ellipses, la chaux, les zelliges... On essaie d'avoir des lieux d'expériences comme à chaque fois (d'autres boutiques existent à Bordeaux, Lyon, Lille et Paris, NDLR). J'aime donner un esprit différent mais que les gens s'y sentent chez eux. La maison est d'autant plus qu'avant une valeur refuge. On a tous eu la stupéfaction d'être enfermés chez nous. Se sentir bien chez soi, dans un univers polyvalent est important. J'ai toujours pensé qu'une cuisine était la pièce centrale de la maison. C'est là le foyer, la vie se partage en cuisinant, pendant que les enfants font les devoirs...

 

Vous développez aussi votre univers...

Oui, mon ADN c'est la maison mais je propose aussi des vêtements, des accessoires, de la beauté, notamment avec les vernis. On a encore plein de domaines à explorer dans la maison. Même si on n'est jamais une marque de prêt-à-porter, on développe les secteurs qui rentrent dans la maison. Pour l'instant à part les baskets, on n'a pas encore touché l'homme par exemple !

 

L'intemporalité de la décoration, c'est la clé ?

On est à l'inverse de la surconsommation. J'aime les matériaux naturels, comme le coton, le lin, le velours, la pierre la fabrication française, les circuits courts en Europe. Le vide-poches Sicilia, par exemple, est réalisé par une Entreprise du Patrimoine Vivant, le plaid Cocoon, par l'entreprise Brun de Vian Tiran, de l'Isle sur la Sorgue.

 

Quelles sont les couleurs pour l'intérieur qui vous inspirent ?

Il y a des bleus, des jaunes, beaucoup de noir pour tout souligner ! De la tomette, du rose poudré. On ne s'enferme pas dans notre couleur bleu. J'adore le vert par exemple !

 

Vous travaillez aussi pour de beaux projets en architecture intérieure, pour des particuliers comme pour des marques...

Oui, j'ai des projets d'hôtels en France et en Belgique. Nous avons rénové aussi le Lagardère Paris Racing récemment. J'ai hâte d'imaginer des partenariats avec des rencontres faites à Aix.

 

Qu'est-ce qui vous donne envie de créer ?

Ce sont surtout les voyages et les expositions qui me nourrissent. Le prochain, c'est le Maroc, mon pays de coeur. La nature aussi : un coucher de soleil, un ciel, les arbres, la couleur de leurs feuilles. La nature est la plus belle des choses qui m'inspirent pour ses formes organiques très fortes en style.

 

Articles en lien

Patrimoine des ménages

Les Français se sont enrichis en 2020, grâce à l’immobilier

Le patrimoine des ménages a continué de progresser malgré la crise sanitaire, selon les statistiques officielles. La hausse des prix de l’immobilier en est la principale cause.

Le bureau rêvé a bien changé

Le bureau rêvé a bien changé un an et demi après le premier confinement

Deux études réalisées à un an d’intervalle montrent les nouvelles envies des salariés qui se sont maintenues ou renforcées et celles qui ont décliné.

Le flex office redessine le bureau

Immobilier : comment le flex office redessine le bureau

Les nouveaux modes de travail comme le souci de réduire les surfaces louées amènent à repenser l'usage de chaque espace et à se soucier du parcours quotidien des salariés. Postes souvent à réserver et bulles téléphoniques alternent avec des zones de créativité et des lieux de détente.