« Le bureau va devenir une fête »

La crise sanitaire a bouleversé la vie de bureau et l'organisation du travail. L'ethnologue Pascal Dibie voit dans ces nouveaux usages le reflet d'une société en pleine mutation.
Interview La Provence

lire l'article Bureau d'entreprise

Comment se réinvente la vie de bureau ?

Le télétravail a permis d'instaurer un climat de confiance inédit entre l'employeur et les collaborateurs, en introduisant une nouvelle flexibilité dans l'organisation du travail. De plus, il a eu, pour vertu, de repositiver le bureau. Tandis que certains salariés ont mal vécu les périodes de confinement, assujettis à la tyrannie du domestique et coupés des relations avec leurs collègues, le bureau a retrouvé le prestige qu'il avait perdu durant l'avènement des open spaces.

La crise sanitaire a remis en lumière les questions de Qualité de Vie au Travail. Je me souviens d'une entreprise bordelaise qui, avant la pandémie, avait mis en place un « dormitorium » pour que les salariés puissent faire des siestes en journée ! Aujourd'hui, l'enjeu majeur est de faire revenir les collaborateurs au bureau. Des petits-déjeuners, des anniversaires, des pots d'entreprises sont organisés pour renouer du lien social. Le bureau devient une fête !

L'ère des « sans bureau fixe » a-t-elle sonné ?

Les salariés qui vivaient mal le flex office l'appréhendent mieux depuis qu'ils ont la possibilité de télétravailler. Cette liberté gagnée, permettant de mieux équilibrer vie professionnelle et personnelle, est réclamée par les jeunes générations qui refusent de passer leur journée assis derrière un bureau, à exécuter une même tâche. Le nombre de salariés qui, aujourd'hui, cumulent plusieurs activités, ne cesse de s'accroître.

Le bureau n'est, alors, plus forcément le siège d'une seule entreprise mais, grâce aux ordinateurs portables, il s'improvise n'importe où, dans un espace de coworking, dans un café, dans un train… Plutôt que de « sans bureau fixe », je parlerais de « bureau zéro ». D'ailleurs, à l'avenir, l'expression « se rendre au bureau » ne revêtira plus le même sens. Le bureau ne représentera plus le summum de l'espace de travail mais un lieu d'expérience et de socialisation, aux prestations trois étoiles, souvent plus confortable qu'à la maison !

Que dit l'évolution du bureau sur notre société ?

Elle illustre la fin d'une vie sociale rythmée par les fameuses « heures de bureaux » et le décloisonnement progressif entre vie privée, vie publique et vie professionnelle qui est à l'oeuvre, notamment poussé par le numérique. Les réseaux sociaux sont devenus la nouvelle machine à café des entreprises ! Les journées de travail peuvent commencer plus tard, s'étirer jusqu'au milieu de la nuit, le dimanche ou pendant les congés : l'absence de contrainte physique a permis une dislocation de l'espace et du temps de travail.

Notre façon de produire n'est plus liée à la maîtrise des horaires mais à une succession de systèmes d'organisation individuels qui doivent alimenter une production collective. Ces nouveaux modes de travail peuvent être déroutants pour les managers attachés à la hiérarchie traditionnelle, ainsi qu'à une certaine culture de la surveillance. La transformation des espaces de travail passera nécessairement par de nouvelles méthodes de gestion des ressources humaines.

1 Terme utilisé par Pascal Dibie dans Ethnologie du Bureau, éditions Métailié, 2020

Par Eugenie Deloire - La Provence

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Le territoire d’Aix-Marseille-Provence conserve sa dynamique sur le marché locatif et l’investissement (JLL)

Publié le 21 juillet 2022 Par Business Immo

Optimisez votre visibilité digitale pour booster votre activité

Assistez au Webinar co-animé par Martin PAILLET, Anaig NOUVEL et Antoine AMANT.

Par Business Immo

Sobriété énergétique : Élisabeth Borne fixe un cap aux chefs d'entreprise

Publié le 30 Août 2022 Par Business Immo

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...