Quel avenir pour The Camp, le campus innovant aixois ?

Deux projets de rachat du site de l'Arbois seraient encore en lice, l'un porté par un entrepreneur régional de la tech, l'autre par le consortium " What Thecamp". Explications

lire l'article The Camp

On en parle depuis des mois : quel futur pour le campus d'innovation imaginé par Frédéric Chevalier, dessiné par l'architecte Corinne Vezzani, inauguré en septembre 2017 et qui n'a jamais trouvé d'équilibre financier ? Les choses semblent s'accélérer et une décision pourrait être prise dans les jours qui viennent, si ce n'est pas déjà fait. À l'arrêt durant plusieurs mois du fait de la crise sanitaire, avec des finances dans le rouge, Thecamp qui se définissait comme un campus disruptif dédié à la ville du futur et à la transformation numérique, se cherche désormais un avenir meilleur.  

La direction et ses actionnaires historiques (Booster, holding des héritiers du fondateur, Crédit agricole Alpes Provence, Cepac ... ) s'étaient déjà mobilisés en février 2021 pour recapitaliser le complexe. Ce sont ainsi 20 M€ qui ont été réinjectés pour le remettre à flot et lui tracer une nouvelle feuille de route. Cette opération qui consistait en outre à retravailler le compte d'exploitation, s'appuyait sur la mise en place d'un PGE, une augmentation de capital et l'accès au Fonds de solidarité dans le cadre de la crise sanitaire. Après une sérieuse cure d'amaigrissement, un plan de restructuration et l'externalisation la partie hôtelière, le site avait repris vie à la fin de l'été dernier. Mais cela n'aura finalement pas suffi.  

C'est d'un rachat (coût estimé à 57 M€, 32 pour le foncier, 25 pour les dettes) dont on évoque l'opportunité à mi-mots depuis des mois. Plusieurs acquéreurs potentiels ont déjà manifesté leur intérêt, deux semblent avoir retenu l'attention des propriétaires et des banques. Le premier est porté par un entrepreneur régional évoluant dans le secteur du numérique et des data mais qui, pour le moment, préfère rester discret; le second par un consortium "What Thecamp", réunissant des professionnels du cinéma, des nouvelles technologies, de l'innovation, du jeu vidéo, de la formation et du conseil. L'objectif ? Réunir sur le site un véritable écosystème dédié à la production des 3e de dernière génération...  

À la tête de ce consortium, Ashargin Poiré, président de What the prod et producteur d'un film d'animation réalisé par Sylvain Chamet sur la vie de Marcel Pagnol, Stéphane Sellam Thomassian, président d'Arias Finance, un développeur immobilier aixois, et Loick Tanguy, ex­-directeur marketing de Mattel, Virgin, Vivend Universal Garnes et Activision-Blizzard... 

"Netflix, Amazon Prime, Disney Plus et Apple TV+ ont signé l'accord Smad (service de médias audiovisuels à la demande) de longue durée avec l'Arcom (fusion de CSA et Hadopi), assure Ashargin Poiré. 20% de leur revenu sera investi dans le Made in France soit 330 millions de dollars en 2022 (80% pour l'audiovisuel et 20% pour le cinéma). L'innovation dans les médias numériques redéfinit notre façon de travailler, de voir, de consommer, de jouer, de se former. .. et surtout de vivre. D'où notre volonté de créer sur ce site aixois cette filière d'excellence sur les images de 3 e génération."  

Et d'ajouter: "Thecamp doit être la vitrine et l'espace de vie, l'endroit où les gens vont pouvoir travailler mais aussi se rencontrer, se divertir, se nourrir. On y prévoit des commerces, un village bio, des parcs sportifs et des logements étudiants autour d'un immense campus pouvant accueillir annuellement près de 5 000 étudiants et professionnels (niveau exécutif)." Des entreprises du jeu vidéo pourront venir s'y installer, et pas que. Le groupe Mediaschool, fort de ses 54 écoles et 10 000 étudiants, déjà implanté en région Sud, importera à TheCamp plusieurs cursus tels que Supdeprod (production audiovisuelle), Supdeweb (marketing et dev web) ... Voilà pour ce projet hors norme, rien ne dit qu'il sera retenu. Reste à connaître dans le détail l'autre dossier (cela ne devrait pas tarder) pour connaître le futur de Thecamp. 

"Thecamp doit être l'endroit où les gens travaillent, se rencontrent..." 

CHIFFRES CLÉS 

Thecamp est une initiative public-privé dotée d'un budget d'investissement. Dix-huit mois d'étude ont été nécessaires, autant pour le chantier commencé en décembre 2015. Inauguration officielle le 28 septembre 2017. 

Ce sont 7 hectares sur le plateau de l'Arbois face à la montagne Sainte-Victoire, 13 000 m2 de bâtiments dont 8 000 pour le hub central formé de 13 cylindres en verre et béton et recouvert par une toile ou canopée de 6 729 m2 dressée à 10 m de haut et posée sur 24 poteaux. 

Ce sont aussi 175 chambres (155 classiques et 20 plus spacieuses pour recevoir des experts internationaux et des grands patrons), une cafétéria et cuisine capable de préparer 600 repas. 

Le théâtre de verdure de 450 places peut accueillir des concerts et autres spectacles. 

Les années 2018-2019 avaient bien démarré avec 10 M€ de chiffre d'affaires par an et 30 à 35 000 visiteurs chaque année. Mais les frais de structure étaient trop élevés. Le CA était en 2021 de 6 M€, de 40% inférieur à celui du début. 

 

Par Geneviève VAN LEDE - La Provence

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Le territoire d’Aix-Marseille-Provence conserve sa dynamique sur le marché locatif et l’investissement (JLL)

Publié le 21 juillet 2022 Par Business Immo

Optimisez votre visibilité digitale pour booster votre activité

Assistez au Webinar co-animé par Martin PAILLET, Anaig NOUVEL et Antoine AMANT.

Par Business Immo

Sobriété énergétique : Élisabeth Borne fixe un cap aux chefs d'entreprise

Publié le 30 Août 2022 Par Business Immo

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...